Occlusodontie neuromusculaire à Nice

Le cabinet dentaire du docteur Elnur Mammadov à Nice traite l’occlusodontie neuromusculaire (occlusion dentaire).

Nous prenons soin de votre sourire

La réhabilitation dentaire en neuromusculaire à Nice ?

Vous avez peut-être remarqué que depuis peu ou depuis toujours, vous présentez les symptomes suivants :

  • Maux de tête
  • Douleurs ou bruit des articluations (claquement)
  • Congestion des oreilles, accouphène
  • Vertiges
  • Bruxisme, (Grincement des dents)
  • Problèmes de posture
  • Douleurs et tensions cervicales
  • Picotement du bout des doigts
  • Nervosité, insomnie
  • Dents qui s’usent ou qui cassent

La dentisterie neuromusculaire peut vous aider…

Son but est de trouver la position idéale de votre mâchoire (mandibule) pour que vos muscles masticateurs et posturaux (cou et dos) soient au repos et que vos problèmes disparaissent. Pour cela la dentisterie neuro musculaire s’aide d’électromyographie, de sonographie et de logiciel informatique.

Une fois la posture de votre mandibule équilibrée, il est alors possible de coller des éléments prothétiques pour que vous conserviez cette position et que vos problèmes de douleurs, usures de dents disparaissent.

occlusodontie
Individu différent

Qu’est que la réhabilitation dentaire en neuromusculaire ?

Avant de parler du traitement, essayions d’abords de comprendre pourquoi et comment les troubles musculo-squelettiques apparaissent.

Dans notre tête, seule la mâchoire du bas est mobile. Elle est relier au crane par deux articulations droite et gauche situées en avant des oreilles et une série de muscle lui permettent de réaliser tous les mouvements pour assurer les fonctions normales de la bouche qui sont de parler, mastiquer, bailler, déglutir, ou bien encore de sourire. Enfin, lorsque les dents du haut et du bas se rencontre la position de la mandibule par rapport à la tête devient fixe. L’ensemble de ce complexe est contrôlé par notre système nerveux.

L’engrainement des dents est la position de référence. A ce niveau, les muscles travaillent normalement, les articulations supportent parfaitement la pression, et la force masticatoire entre les dents est suffisante pour broyer le bol alimentaire et trop faible pour casser ou user des dents. Le système articulation – muscle – dents est en équilibré. Nous parlerons alors de position d’équilibre neuromusculaire.

Qu’est ce qui provoque un déséquilibre ?

Vous l’aurez compris, toutes les maladies articulaires comme l’arthrose, les maladies musculaires comme la myopathie, les maladies nerveuses comme la dépression, le stress, l’anxiété ou encore le bruxisme peuvent engendré un déséquilibre du système. Dans ces cas, on parle de source externe à la bouche et c’est pourquoi il est souvent nécessaire de travailler en collaboration avec d’autres professionnels de santé comme un kiné, un ostéopathe, un rhumatologue et très souvent même, un psychiatre.

Mais dans 80% des cas, l’origine du déséquilibre est dentaire. Il est engendré par trois maladies majeures qui sont : les caries, la maladie de la gencive appelée déchaussement, et l’usure dentaire. A cette liste on peut ajouter les problèmes d’alignement dentaire et la perte des dents voir d’une seule dent.

De part leur aspect destructrice et mutilante, ces maladies provoquent une modification de l’engrainement des dents, ayant pour conséquence la perte de la position d’équilibre neuromusculaire.

Le déséquilibre s’installe. Les muscles devant accomplir des efforts plus importants pendant les mouvements, en se contractant de plus en plus fort, deviennent trop puissant. La pression au niveau des articulations augmente et engendre un phénomène de compression. Enfin, les dents soumissent aux forces musculaires trop grandes, finissent soit par se déplacer soit par s’user. Une mauvaise occlusion dentaire s’installe et le phénomène se répète et s’amplifie par lui-même.

Malheureusement, la position déplacée de la mâchoire du bas, entraine un déplacement de la tête toute entière par rapport à son centre de gravitée. A ce niveau, les muscles des épaules, du cou et du dos se contractent à leur tour pour maintenir la tête en place. Le déséquilibre se propage au reste du corps avec des signes jusque dans les jambes.

occlusodontie
occlusodontie

En quoi consiste le traitement de réhabilitation dentaire en neuromusculaire ?

Le traitement est en réalité assez simple. Dans un premier temps, il nous faut retrouver la position neuromusculaire d’équilibre, c’est à dire la position de la mâchoire du bas pour laquelle les muscles présentent une activité normale.

En général la position de la mâchoire du bas trouvée laisse un espace entre les dents. Il correspondant à tout ce qui à été détruit lors de l’usure. Un dispositif est placé en bouche pour fixer cette position. A ce stade, une période de 3 à 6 mois est observée. Elle permet aux muscles de reprendre une activité normale de manière constante et durable.

Les signes cliques régressent notablement et au mieux disparaissent. L’occlusion est alors stabilisée. La seconde étape est prothétique. Par le biais de céramiques de nouvelle génération, extrêmement dures et résistantes, chaque dent présentant un défaut anatomique, une malposition ou une usure sera reconstruite de telle manière à s’engrainer parfaitement avec la dent d’en face.

Ainsi l’occlusion des dents se fait dans la position d’équilibre neuromusculaire où chaque élément articulation, muscle et dents travaillent dans une parfaite harmonie.